Capture d’écran 2017-10-22 à 18.58.48

Actes du désert

Premières à Mains d’Œuvres (Paris/Saint Ouen) les 9 et 10 Novembre 2017

Compagnie Vivons en accord avec La Transplansiphère, La métonymie et le sas (science-art-société)

TEASER "LES ACTES DU DESERT" from RACINE(S) on Vimeo.

 

« Je reçois des cassettes audio par la poste. Les voix des différentes personnes que j’ai rencontrées au Mali à l’occasion de mes deux voyages en 1999 et 2011. Le témoignage d’un vieil homme-mémoire qui déroule chaque nom sur l’arbre de ma famille. Je repense à ce texte de Jean-Pierre Hamon qui déjà m’invitait au voyage dans le désert. La périphérie de Tombouctou. Je me vois seul, du sable à perte vue, au coucher du soleil, où je décide de faire ce voyage initiatique pour retrouver mes origines. Comme un rite qui s’impose à moi, je dispose en cercle les éléments qui vont révéler chaque étape. Un adage malien dit que la poussière retient la mémoire des ancêtres. Le sable file entre mes doigts et me relie à eux. Je danse les êtres perdus.

C’est là que je décide de partir dans le désert pour me réconcilier. Au pays Dogon, on dit que chaque personne vivante ou décédée possède une étoile dans le ciel. Si la voix du vieil homme m’a révélé mon arbre, sur le sol, à mon tour, je pose cette constellation familiale. Tout au long du périple, je traverse différents états qui vont me façonner et où je sens s’entremêler tant d’histoires. Je rends hommage à mon père, à ces migrants qui décident de quitter leur pays pour trouver un avenir meilleur. L’écrivain et philosophe Amadou Hampâté Bâ a dit : « Quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. » Je rêve d’aller à Tombouctou, la ville de tous les savoirs, où je pense trouver les secrets de mon pays intime. »
Smail Kanouté

Capture d’écran 2017-10-22 à 19.08.37

 


– DISTRIBUTION

Chorégraphe et interprète
Smaïl Kanouté

Metteur en scène
Bruno Freyssinet

Musicien
Batiste Darsoulant

Scénographe
Ikse Maître

Créateur lumière
Alexandre Fandard

Stylistes
XULY.Bët et JAYONE Ramier

Vidéo
Abdou Diouri

Accompagnement en Production exécutive
Alternative Inner Motion / A.I.M

Ecrivain
Jean Pierre Hamon

Slameur
Afroriginal MC

Durée : 1h

Trust 2 Decameron

Trust2_Deca_bandeau

Leonessa et Rocca Sinibalda (Rieti, Lazio, Italie), 8 > 21 Août 2017 – Erasmus+ Echange de jeunes

30 jeunes d’Allemagne, d’Italie, du Portugal et de France (incluant des réfugiés installés, des demandeurs d’asile et des jeunes étudiants extra EU) ont interrogé ensemble la Confiance par un atelier artistique et citoyen ouvert au public.

Des notions comme la migration, la cohésion et la co construction étaient en jeu, explorées à travers des échanges et des processus de création artistique.

Trust 2 Decameron est le troisième épisode d’une réunion artistique et citoyenne qui a déjà eu lieu à Rocca Sinibalda (Italie) à l’été 2016 et à Paris (France) au printemps 2017. Le projet proposait d’organiser un atelier artistique de deux semaines rassemblant 30 jeunes Européens à Leonessa et Rocca Sinibalda (Rieti, Italie) à l’été 2017.

L’expérience a impliqué les jeunes dans une démarche positive, active et responsable, favorisant la construction d’un dialogue fondé sur le respect et la confiance. Cette rencontre a offert un espace unique d’expression créative entre jeunes Européens, jeunes réfugiés et artistes internationaux. Chacun a pu tirer profit de cette expérience et enrichir sa vision de notre capacité à construire ensemble du «commun». Et tenter d’imaginer un nouveau récit européen sur notre époque.

Visitez le site du projet.

En savoir plus sur Trust 1

En savoir plus sur

IMG_4308

logo trust bandeau 2560

Trust Youth Exchange / Confiance

Paris, 22 Mars > 2 Avril 2017 – Erasmus+/OFAJ-DFJW Echange de jeunes

Trust Youth Exchange est une rencontre artistique sur le thème de la Confiance qui s’est déroulée à Paris du 23 Mars au 1er Avril 2017. Elle était accueillie par la Cité des Sciences / La Villette dans le cadre du sas>cité (Cité de la santé, Cité des métiers, Carrefour Numérique2), mais aussi l’Agora de Nanterre et l’OCDE (Forum de l’Intégrité).

25 jeunes de Suède, d’Allemagne, d’Italie, du Portugal et de France (incluant des réfugiés installés et des demandeurs d’asile) ont interrogé ensemble la Confiance par un atelier artistique et citoyen ouvert au public.

Des notions comme la migration, le terrorisme, l’intégrité, la cohésion, le patrimoine social et culturel étaient en jeu, explorées à travers des débats avec des experts et des processus de création artistique.

Le projet visait à impliquer les jeunes dans une démarche positive, active et responsable, favorisant la construction d’un dialogue inclusif fondé sur le respect et la confiance. Cette rencontre a offert un espace unique de dialogue et d’expression créative entre jeunes Européens, jeunes réfugiés et experts internationaux. Chacun a pu tirer profit de cette expérience et enrichir sa vision de notre capacité à construire ensemble du «commun». Et tenter d’imaginer un nouveau récit européen sur notre époque.

Trust est soutenu par Erasmus+ et par l’OFAJ-DFJW

Partenaires Européens

Paris et Nanterre

  • Cité des Sciences et de l’Industrie, la Villette cite-sciences.fr
  • OCDE Forum de l’Intégrité  oecd.org
  • Agora – Nanterre web (maison des initiatives citoyennes)

Bruno Freyssinet

bruno-freyssinet-bioBruno Freyssinet, metteur en scène
directeur artistique des projets

 

Bruno Freyssinet a été formé à l’ENSATT (Ecole Nationale des Arts du Spectacle) et à la Fémis – Atelier Scénario (Ecole Nationale de Cinéma).

Il assure la direction artistique de la compagnie la Transplanisphère. Ses projets interrogent des grands thèmes politiques par le théâtre au travers de coopérations internationales soutenues par la Commission Européenne.

En quelques années, son travail de metteur en scène s’est ouvert vers la conception et la direction de projet internationaux. Il a ainsi multiplié les expériences de coopération, notamment avec des organisations ou institutions qui ne travaillent pas dans le même champ disciplinaire. Il a aussi développé les relations avec des Ecoles et Universités (notamment Sciences Po Paris avec 8 collaborations sur différents projets).

2011-2012. Bruno Freyssinet développe son premier projet de coopération avec le soutien de l’Europe (Programme Culture). Rec>ON s’inscrit dans une coopération entre des artistes de Turquie, Arménie, Allemagne et France sur le thème de la Réconciliation. Ce projet se déroule de janvier 2011 à juin 2012 dans les 4 pays partenaires. Il donne notamment naissance à la pièce Les Descendants (Aquarium, Cartoucherie) qu’il met en scène. La Commission Européenne utilise ce projet comme référence en 2012 dans sa brochure Audience Development et Bruno Freyssinet est speaker à Bruxelles lors de la conférence européenne sur ce thème.

The Descendants, Yerevan (Armenia), Oct. 2012

The Descendants, Yerevan (Armenia), Oct. 2012

 

 

2011-2014. Le projet World Crisis Theatre interroge la crise financière et ses conséquences politiques et sociales en Europe, dans le contexte de la crise économique et la crise de la dette. World Crisis Theatre associe 6 autres pays d’Europe (Grèce, Italie, Portugal, Allemagne, Suède, Islande). Bruno Freyssinet écrit et met en scène de la pièce The European Crisis Games, représentée en tournée en Europe en avril 2014 (à Paris au Carreau du Temple, Allemagne, Suède, Italie, Portugal). Le projet comporte un volet curatorial avec la création de pièces dans chaque pays participants dans le cadre du partenariat, et dont Bruno Freyssinet assure la direction artistique. Il comporte aussi un volet académique avec une rencontre étudiante associant Sciences Po Paris, Freie Universitat Berlin, London School of Economics et Galatasaray Istanbul.

The European Crisis Games, Evora (Portugal), April 2014

The European Crisis Games, Evora (Portugal), April 2014

Pour une des actions de ce projet, La Transplansiphère travaille en collaboration avec le Chapiteau de la Fontaine aux Images à Clichy sous Bois. Avec un groupe d’élèves de Sciences Po et des amateurs issus du public du Chapiteau, une série de workshops sont organisés entre Paris (Carreau du Temple) et Clichy, avec le soutien des Projets Citoyens de la Région Ile de France.

Un projet Art-Science est aussi développé avec Des vues de l’Esprit basé à l’Université Paris Sud (Orsay). La Crise au Ventre abouti à un atelier public au Carreau du Temple et la création d’une œuvre art numérique diffusée au Carreau et au Netic Lab (Paris Sud, Orsay).

2013-2015. Bruno Freyssinet dirige un nouveau projet de coopération européenne, One Land Many Faces, sur l’idée d’identité européenne dans le contexte de pays européens en crise identitaire (Espagne, Grande Bretagne, Belgique, Allemagne, Hongrie, France). Création en Janvier 2015 au Carreau du Temple puis tournée en Septembre dans les 5 autres pays du partenariat.

One Land Many Faces, Berlin (Germany), Dec. 2013

One Land Many Faces, Berlin (Germany), Dec. 2013

Ce projet a inclus dans son partenariat initial le nouveau bureau de coopération de l’Institut Français. Il s’agissait de la première coopération signée par cette entité qui habituellement aide à la diffusion.

Le volet régional de ce projet conduit à la mise en place d’une plate forme Collectif Canal associant des structures artistiques et citoyennes de Paris et Seine Saint Denis (Aubervilliers et Pantin) qui mène des actions communes avec leurs publics jusqu’en 2016.

 

2014-2016. Bruno Freyssinet collabore à la conception et la direction artistique de Hotel Obscura, un projet Australien de coopération avec la Grèce, l’Autriche et la France. Il questionne la place de l’hôtel dans l’espace public et les fantasmes qu’il véhicule. Pour ce projet, il fait fonction de pédagogue (notamment lors d’un atelier européen à la FAI-AR Formation Supérieure pour l’Art dans l’Espace Public / Marseille) et de curateur (en participant à la sélection de jeunes artistes français invités à créer des œuvres in situ pour le projet dans les autres pays participants). Enfin, il est l’un des 4 concepteurs et metteurs en scène d’un spectacle in situ crée dans l’Hotel Best Western de Tours (France) en févriers 2016.

De Septembre 2013 à Juillet 2015, Bruno Freyssinet était en résidence au Carreau du Temple pour y développer ses projets Européens. Dans ce cadre, sa compagnie a été membre du Cluster International Ile de France qui rassemblait des acteurs franciliens tournés vers l’international (notamment La Région Idf – Unité Internationale, Arcadi, l’Institut Français, Relais Culture Europe…). Il a aussi accompagné certaines actions de l’incubateur Jeunes Talents du Carreau du Temple, notamment la sensibilisation des jeunes artistes franciliens aux projets de coopération.

 

Pour 2016-2018, Bruno Freyssinet va assurer la direction artistique du projet Polart Circle : une plate-forme de partenaires à l’échelle européenne associant des compagnies artistiques, des universités, des ONG citoyennes, des associations d’insertion jeunesse. Les activités vont rassembler des artistes-pédagogues, des enseignants, des experts et des jeunes intéressés par la relation entre art et politique. Elles seront menées sur 3 ans et composées de workshops, de recherches, de résidences, de production de contenus web (Mooc) et d’événements.

 

Il planche également sur deux autres projets :

Here We Are / L'Appeso, Rocca Sinibalda (Italy), Aug. 2016

Here We Are / L’Appeso, Rocca Sinibalda (Italy), Aug. 2016

  • Here We Are, une plate-forme artistique qui interroge la relation entre les “Européens” et les Réfugiés. Comment provoquer des collaborations artistiques croisées pour déplacer les relations communautaires locales difficiles en les inscrivant dans le champ européen ? Comment écrire une autre histoire entre Européens et Réfugiés, qui dépasse les situations de crise, de peur et d’intolérance pour aller vers la création de commun ? (Une première expérience a réuni en Italie (Rocca Sinibalda) un trentaines de jeunes européens et réfugiés syriens ainsi que des artistes italiens, allemands et français pour un workshop en Aout 2016)
  • 50 Shades of Integrity, une plate-forme européenne qui va questionner les enjeux de la corruption et de la fraude sous de multiples formes, notamment au travers de rencontres de jeunes et d’atelier artistiques et citoyens dans 7 pays. (Un premier volet de ce projet, une installation Corruption Objectified, a débuté en partenariat avec L’OCDE – Integrity Week 2016 et un groupe d’élèves de Sciences Po Paris).

DSCN5140 bandeau facebook

Sas, laboratoire science-art-société

visuel sas graphique

Le sas est un groupe tourné vers la recherche, la conception, la réalisation et la diffusion d’œuvres artistiques et scientifiques.

Il associe La métonymie (art numérique, avec Ikse Maître) et La Transplanisphère (avec Bruno Freyssinet) depuis septembre 2016.

Le sas vise à développer une culture de projet science-art-société, à promouvoir une culture scientifique et artistique et à accompagner des projets art-science. Il s’articule autour de créations art-science, de développements art-science et de médiations art-science. Il ouvre des lieux de recherche et d’échanges au sein de la recherche académique entre artistes et scientifiques.

Le sas est également un lieu mobile art et science qui va à la rencontre du public. Un premier sas, Le sas>105, est ouvert depuis 2014 à l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS), Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay.

Depuis Janvier 2017, un sas est ouvert à la Cité des sciences et de l’industrie. Il réunit des scientifiques, des artistes, les équipes et le public de la Cité pour entreprendre expériences et créations collectives. Les actions sont transversales. Elles sont menées entre la Cité de la Santé, la Cité des Métiers et le Carrefour Numérique2 sous l’impulsion des compagnies La métonymie et la Transplanisphère.

Le sas>cité permet :

  • de créer une dynamique entre publics et équipes de la Cité, mais aussi scientifiques et artistes en résidence
  • d’enrichir ainsi des initiatives déjà programmées par la Cité
  • de présenter à la Cité des œuvres ou des travaux art-science originaux en cours de développement au sein de La métonymie et la Transplanisphère
  • et d’entraîner les publics pour mettre en chantier de nouveaux projets

Le sas>cité développe ses actions sur les années 2017 et 2018. 

 

 

 

Corruption Objectified / installation à l’OCDE, Integrity Forum 2016, Paris

DSCN5140 bandeau facebook

 

 

 

 

 

589x222px-Chateau_de_la_Muette_4La Transplanisphère propose une première expérience dans le cadre de son nouveau projet européen « 50 Shades of Integrity ». Conçu avec une équipe d’économistes de l’OCDE et un groupe d’étudiants de Sciences Po, l’installation « Corruption Objectified » offre un parcours fait d’objets symboliques de la corruption, accompagnés de leurs petites histoires secrètes.
Rendez-vous à Integrity Forum 2016, les 19-20 Avril 2016, au Centre de Conférence de l’OCDE (Paris 16e) pour découvrir l’installation et écouter des spécialistes de la corruption venus du monde entier. Entrée sur simple inscription via la page Integrity Week de l’OCDE.

Facebook event.

Plus d’information ici.

OECD Integrity Forum et La Transplanisphère presentent

logo COQuel point commun entre un magnum de Champagne grand cru, un sac de riz qui fuit, un compteur taxi bricolé et une chaussure de foot fatiguée ? Chacun de ces objets a joué un rôle dans une histoire de corruption ordinaire.

Corruption Objectified est le fruit d’une heureuse collaboration entre l’équipe de l’Integrity Forum de l’OCDE avec La Transplanisphère et des étudiant(e)s de Science Po de Paris.

En contrepoint du Forum de l’intégrité 2016 qui questionne la corruption dans le commerce, ils ont imaginé une installation à découvrir en marge des conférences associant des experts du monde entier.

Rendez-vous à Integrity Forum 2016, les 19-20 Avril 2016, au Centre de Conférence de l’OCDE (Paris 16e).

 

 

Corruption Objectified credits

Artistic direction: Bruno Freyssinet

Integrity Forum team: Jeroen Michels with Felicitas Neuhaus and David Hanel

Collective project with Sciences Po Paris: Manon Coyne, Damien Dotter,
Patricia Gautier, Sahar Hasan

Remerciements

Pierre Freyssinet, Sonia Vandomme, Faclab Cergy-Pontoise University, Muriel Poisson (IIEP Unesco), JK D-W, Kristina Vegera, Des Organismes Vivants

Partenaires de 50 Shades of Integrity

Teatro Rigodon, Italy / Theater Dortmund, Germany / Ex-Quorum, Portugal
Policies for Development, Bulgaria / Teatermaskinen, Sweden
Transparency International, liaison office to the EU, Belgium

Hotel Obscura


> voir le site consacré au projet (english only)

Hotel Obscura – France

un projet de création in situ

porté par trois structures réunies pour l’occasion par Mezzanine Spectacles sous le nom de HO FRENCH TEAM :

LA FOLIE KILOMÈTRE, LA TRANSPLANISPHÈRE, GK.

hkw---wir-wohnen---day-2---001_23456177030_o

Un projet portatif, autant qu’une centaine de valises.

Un parcours solitaire, un arrêt dans un hôtel en marche.

Un monde parallèle s’ouvre à des centaines de spectateurs pendant trois jours.

Entre fiction et réalité, théâtralité et intimité, ce dispositif pour hôtels questionne la place de l’imagination, du temps pour soi et du rapport à l’autre dans une société qui s’est standardisée et surconnectée.

Oser la rencontre. L’intimité est un temps suspendu.

Prenez le temps.

Vivez une expérience unique.

Réservez une chambre “simple” ou “double”.

Au jour fixé, on viendra vous chercher.

Soyez discrets, ne parlez qu’aux gens qui portent un signe particulier.

Welcome to Hotel Obscura.


Tout sur un plateau du 15/02/16 Deuxieme Partie par tvtours

Hotel Obscura est un projet de coopération européen avec pays tiers (Australie), dans le cadre du Programme Culture de l’UE (2007-2013). Le projet invite les équipes artistiques de quatre pays à créer simultanément une proposition artistique qui questionne la notion d’intimité et d’étrangeté dans un espace particulier et mystérieux : l’hôtel.

*  Australia / Melbourne : TRIAGE LIVE ART

*  Greece / Athens : OHI PEZOUME

*  Austria / Wien : DIE FABRIKANTEN

*  France / Marseille – Paris : LA FOLIE KILOMÈTRE, GK, LA TRANSPLANISPHÈRE

 

50 Shades of integrity

Visuel corruption_1

Ce projet est en développement. Période d’activité prévue : Sept 2016 – Déc. 2017

Corruption Objectified, installation sur les objects de la corruption dans le cadre du Forum de l’Intégrité 2016 à l’OCDE, 19-20 avril 2016

La lutte anti corruption, appelée parfois avec pudeur défense de l’intégrité, n’a jamais été aussi active. Les institutions européennes en ont fait leur priorité, ainsi que de nombreuses organisations internationales et gouvernementales. Ces dernières années ont aussi vu l’émergence d’ONG dénonçant la corruption, souvent en relation avec les médias. Plusieurs projets académiques ont également vu le jour en Europe. Même les grandes entreprises se sont investies pour élaborer des chartes et former leurs salariés, en particulier après des scandales retentissants.

Un maillon manque cependant à ce faisceau d’initiatives : une action citoyenne transversale permettant d’adresser directement les européens en leur donnant un espace de prise de conscience et d’expression.

Questionnez les acteurs des sphères anti corruption, ils vous diront qu’ils ont souvent l’impression d’un débat entre spécialistes. Certes, certaines affaires sortent au grand jour par voie de presse, mais elle déclenchent des réactions souvent stériles : un mélange confus de colère et de défiance à l’égard des pays dans lesquels nous vivons, le sentiment d’un processus faussé dans le contrat social des sociétés européennes.

Comment provoquer une démarche positive, active et citoyenne fasse aux enjeux d’intégrité et de corruption ? Comment apporter une réponse à la fois constructive et créative susceptible d’être ensuite partagée par le plus grand nombre ?

C’est la démarche que propose 50 Shades of Integrity. A partir d’un partenariat européen inédit constitué d’organisations de taille et d’origines diverses, le projet veut créer un espace citoyen d’appropriation et de création sur l’état de la corruption en Europe. Par le débat et la création artistique, il va provoquer un regard nouveau sur ces questions qui touchent l’ensemble des Européens. Il va permettre des rencontres entre citoyens de pays, de générations et de milieux sociaux très différents. Ensemble, ils vont tenter d’apporter une réponse à une préoccupation majeure des citoyens de l’Union au travers de propositions dont nous espérons quelles seront stimulantes pour la cohésion européenne.

partenaires associés pour ce projet en cours

La Transplanisphère / France

Teatro Rigodon / Italie

Theater Dortmund / Allemagne

Policies for Development / Bulgarie

Ex-Quorum / Portugal

Teatermaskinen / Suède

Transparency International Liaison Office to the European Union / Belgique

Le projet a été conçu dans le cadre d’un Projet Collectif avec un groupe d’étudiants de Master 1 de l’IEP Sciences Po Paris.

DRAC Île de France )France)

Drac-Ile-de-France

Depuis 1977, le ministère de la Culture et de la Communication est présent dans chaque région grâce aux Directions régionales des affaires culturelles (DRAC).
La loi du 6 février 1992 organisant l’administration territoriale de la République a fait des DRAC des services déconcentrés du Ministère. Continue reading